Sur le banc.

Publié le par mamido55

Ma contribution à "En vos mots" n°265

 

Sur le banc.

 

Copie-de-REILLY-Christine-2.jpg

                Un tableau de Christine Reilly

 

Trois jeunes filles sur un banc, en train de lire un magazine, image banale.

 

Elles décortiquent depuis un bon moment la page « spectacle », commentant les Oscars que viennent d’obtenir Bette Davis et Spencer Tracy, s’extasiant sur le couple so glamour que forment Ginger et Fred dans leur dernière comédie musicale « Amanda ». Quand ils dansent… ils sont tout simplement... éblouissants ! Elles roucoulent, d’un air entendu, devant le portrait de Gary Grant… mmh, sa fossette, si craquante…

 

Sur la page précédente, elles se sont attardées sur la photographie de l’équipe américaine de tennis qui a remporté, cette année, la Coupe Davis contre l’Australie. Auparavant, elles s’étaient également intéressées, en page deux, à l’invention récente de l’air conditionné, dont le journaliste, dithyrambique, vantait les bienfaits et qu’on venait d’installer dans les plus prestigieux hôtels de Washington.

 

Par contre, elles n’ont accordé aucun intérêt - à vrai dire, pas même un regard - au reportage de fond du magazine faisant état d’une manifestation de violence antisémite en Allemagne.

L’article relate que, quelques semaines auparavant, dans la nuit du neuf au dix Novembre 1938 de nombreuses synagogues ont été saccagées et incendiées, ainsi que des commerces et des entreprises exploités par des juifs. Il y a eu plus d’une centaine de personnes assassinées, d’autres déportées, on ne sait où.

Le journal fait état des témoignages des juifs émigrés, chaque jour plus nombreux, arrivant aux Etats Unis, complètement démunis et traumatisés par ce qu’ils ont vécus cette nuit-là qu’ils nomment « nuit de Cristal ».

 

Mais pour ces jeunes américaines, l’Europe semble si reculée et ce qui s’y prépare si loin de leur préoccupation. Comment pourraient-elles se sentir concernées ?

 

Mamido, le 16 Mai 2012

Publié dans En vos mots

Commenter cet article