Il faut bien un début!

Publié le par mamido55

Texte écrit en réponse à une consigne des "Impromptus Littéraires" qui proposaient comme incipit une phrase de Céline tiré du "Voyage au bout de la nuit".

Ça a débuté comme ça…

femme-enceinte-couche-dans-le-lit.jpg

Ça a débuté comme ça…

 

Une grande vague de douleur qui monte de mon ventre et me réveille soudain, à exactement quatre heures cinq du matin. Puis qui reflue aussi vite qu’elle a enflée, me laissant assise dans mon lit, la gorge nouée, le cœur nauséeux et battant la chamade. Cette disparition soudaine se prolonge et me laisse croire pendant un moment que j’ai pu faire un mauvais rêve.

 

Inquiète cependant, je ne me rendors pas, je reste sur mes gardes, attendant malgré moi le retour de la douleur. Au moment où ma vigilance faiblit et où je vais m’abandonner à nouveau au sommeil, la voilà qui revient, un peu plus forte…

 

Et ça va continuer comme ça jusqu’aux premières lueurs de ce matin d’hiver où  après avoir pris une douche, m’être habillée de pied en cap, avoir préparé mes affaires et passé quelques coups de fil, je me décide enfin à réveiller mon mari que rien n’a dérangé jusqu’à présent, ni mes gémissements face aux vagues de douleur de plus en plus intenses et rapprochées, ni mon agitation fébrile lors de mes préparatifs.

 

« - Hé, dépêche-toi, il faut te réveiller maintenant. J’ai des con tractions depuis quatre heures du matin. A présent, elles sont tous les quarts d’heure. J’ai appelé la clinique et maman… Elle arrive pour garder Jégé. Prends quand même le temps de prendre une douche et de boire ton café avant de m’emmener à la maternité. »

 

 

 

Petite Flo est née à midi, il y a eu trente et un ans, ce vingt-six Février.

 

Mamido, 25 Août 2012.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article