Florilège de l'été (6)

Publié le par mamido55

Voici un texte que j'avais écrit l'an dernier pour l'atelier d'écriture  "Ailleurs"inspirée par le titre d'un roman de Nadine Monfils.

 

La nuit des coquelicots.

5871272-fleur-rouge-de-pavot-et-galets.jpg

La nuit des coquelicots

Me suis réveillée en sursaut

J’avais vu sous son tricot

Deux trous rouges, pas plus gros

Que deux petits, tous petits coquelicots…

J’ai pleuré, j’ai crié

Mais sur moi, sa main s’est posée

« Ça n’est qu’un cauchemar » m’a-t-il dit

Alors, dans le creux de ses bras, je me suis rendormie.

 

La nuit des bleuets

J’ai vu son air défait

« Dans un pays lointain, je viens d’être appelé,

Dès demain, je pars là-bas combattre pour la liberté. »

J’ai pleuré, j’ai crié :

« Ne pars pas, n’y va pas, tu n’es pas obligé ! »

Alors un sourire triste dans ses yeux est passé

Longuement dans ses bras, il m’a serré,

Puis brusquement s’en est allé, sans jamais se retourner.

 

La nuit des épis de blé

Devant ma porte, ils se sont présentés

Une lettre à la main et l’air catastrophé

« Madame, faut être forte, il vient d’être tué. »

J’ai pleuré, j’ai crié

A présent  mon pire cauchemar s’est réalisé

Plus jamais ses mains ne viendront me calmer

Dans ce pays lointain, là-bas, il est resté

Il a donné sa vie au nom de la liberté.

 

La nuit des coquelicots

Je n’avais pas rêvé

Je les avais bien vus, c’est sûr, ils y étaient

Ces deux trous rouges, pas plus gros

Que deux petits, tous petits coquelicots…

 

Mamido, 2 Septembre 2011

Publié dans Ailleurs

Commenter cet article