Aziz dans le métro

Publié le par mamido55

En réponse à "Une photo, quelques mots"n°41, mes mots sur la photo de Kot que Leiloona nous a proposé cette semaine...

Aziz dans le métro.

75948218 p

Elle est montée dans la rame sans même lever la tête. Elle s’est assise à ses côtés et les yeux rivés son I-phone, ses doigts pianotant à toute allure, elle semble totalement absorbée par sa tâche. Une barre verticale coupe en deux son joli front. Elle grimace, il l’entend presque grincer des dents. Qu’est-ce qu’elle peut bien lire dans sa drôle de machine qui lui cause tant de soucis ? Tout ça la rend presque moche, alors qu’elle est mignonne comme tout.

 

Aziz l’a repérée déjà tout à l’heure sur le quai. Et il l’observe depuis. Oh, attendez, ça n’est pas du tout ce que vous croyez ! C’est juste qu’elle est juste un peu plus âgée que sa fille et que Lila, qui entre en Terminale l’an prochain, le harcèle pour posséder un I-phone, elle aussi. Elle dit que c’est essentiel pour être en relation avec le monde, pour se faire des amis et même pour trouver du travail !

 

Aziz, depuis qu’il observe la fille à côté de lui, est sceptique. A cette heure de pointe, du monde, il y en a dans le métro. Et elle là semble seule sur terre. Pas un mot, pas un regard pour ceux qui l’entourent. Elle ne semble pas même avoir conscience qu’ils existent.

 

Sa Lila, si rieuse, si avenante, qui dit bonjour à tout le monde dans la cage d’escalier, dans le bus. Elle qui a toujours un petit mot gentil quand elle rencontre un voisin, qui est toujours prête à rendre service quand elle aperçoit quelqu’un en difficulté. Et qui les fait tant rire lorsqu’elle leur raconte les anecdotes observées durant ses déplacements, imitant les mimiques des uns, relatant les propos des autres. Il ne voudrait surtout pas qu’elle devienne comme cette fille !

 

Il va lui expliquer, ce soir, à sa Lila. Lui aussi, quand il veut, il sait imiter les gens. Il lui mimera la fille rivée à son mobile, avec son air ahuri et lui, avec son air intrigué.

« -Transparent que j’étais ma fille, complètement trans-pa-rent ! Et tous les autres aussi. A quoi ça sert d’être connecté avec tout l’univers si tu ne regardes même pas ceux qui vivent à tes côtés ? J’veux pas que tu deviennes comme ça Lila, avec tes doigts qui s’agitent au bout d’un fil comme ceux de la vieille Aïcha qui a plus toute sa tête. Ni te voir avec ce casque sur les oreilles en train de faire ces vilaines grimaces, la tête baissée comme si tu boudais. Non, j’veux pas ! Et puis d’abord, l’I-phone, c’est cher et l’abonnement encore plus, je peux pas payer ça, moi… »

 

Oui, ce soir, il lui expliquera à Lila, il lui expliquera et elle comprendra…

 

Mamido, 27 Mai 2012

Commenter cet article

Jean-Charles 28/05/2012 15:59

T'as raison Aziz faut pas lâcher !
La solitude au milieu des autres c'est pire que tout.

Mathylde 28/05/2012 13:30

J'aime beaucoup ton texte ! Le titre est bien trouvé aussi ! :) Bonne journée !

lucie 28/05/2012 09:06

le titre de ton texte m'a plu (joli clin d'oeil à zazie dans le métro) et donné envie d'en savoir plus ! Ton texte me plait beaucoup. Ce papa est touchant et le portrait de sa petite Lila est
splendide, remplie de vie cette gamine !

Leiloona 28/05/2012 08:17

Nous vivons dans un monde hyper-connecté sans jamais regarder celui qui est à côté de nous. C'est malheureux, oui ...